Contenu principal

Contrôle du tracé

Chaque conduite doit être contrôlée régulièrement par l'exploitant, au minimum toutes les 2 semaines sur le plan visuel. Cette vérification peut être effectuée à pied, en voiture ou en hélicoptère.

Tous les trois ans, un inspecteur de l'IFP supervise le contrôle du tracé. Il accorde à cet égard une attention particulière aux aspects suivants:

  • présence de nouveaux bâtiments ou d'autres constructions dans la zone de protection de la conduite
  • changements d'affectation du site ayant une influence sur la conduite
  • anomalies topographiques le long de la conduite (glissements de terrain, etc.)
  • adéquation du marquage du tracé par rapport aux réglementations
  • état des objets particuliers (traversées de routes, tunnels, conduites, ponts, etc.)

 

Le contrôle du tracé fait l'objet d'un rapport de contrôle à l'attention de l'opérateur.